Anecdotes de pêche durant mes voyages à Madagascar


voyage de peche au gros madagascar
Voyage de pêche à Madagascar avec ses anecdotes - Circuits sur-mesure - Tourisme équitable

Accueil

Pêche au gros à Madagascar

Pêche 2014

Pêche 2018

Pêche 2019

Photos 1

Photos 2

Matériel de pêche

Pêche au gros

Anecdotes

Mon guide

Des anecdotes glânées durant mes voyages de pêche à Madagascar


Braver les requins pour récupérer un popper. Il fallait le faire !

Lors d'une de mes sessions de pêche dans la Baie du Courrier, je n'ai pas réussi à brider un départ de "carpe rouge" dans 6 m d'eau.
En quelques instants, le poisson se réfugie dans un trou d'arbre au fond de l'eau.
J'en fais part à mon pêcheur malgache Douda. Après quelques manoeuvres de bateau et de fil, rien ne se passe: le popper est toujours coincé au fond.

Et voilà que notre ami chausse tranquillement ses palmes, met son tuba, prend ma gaffe et plonge pour récupérer le popper. J'en suis resté bouche-bée!
Surtout qu'après plusieurs descentes infructueuses en apnée, il se retrouve nez à nez avec le poisson dans son trou, le popper dans sa gueule,
montrant bien ses dents aiguisées
.
En plus, d'après ce qu'on m'a dit par la suite, suivant la saison, il peut y avoir un requin bouledogue qui passe par là, mais qu'a priori, ...
ce n'était pas encore la saison :)

Toujours est-il que j'ai pu récupérer mon popper fétiche! Mais le jeu en valait-il la chandelle ?



Se baigner ou ne pas se baigner: that is the question?

baignade avec les requins
Baignade risquée dans le canal du Mozambique: et les requins, alors?

Le lendemain de la pêche du requin de 25 kgs, le soleil était encore plus chaud que la veille.
Pas de touche depuis quelque temps, alors qu'on était à 30 kms des côtes, à l'aplomb d'un point GPS.

Alors, quand, vers 14H, Jocelin dit: "Je vais me baigner", je le vois partir sur un flotteur du trimaran et
demander à Toumb de lui envoyer une demi-bouteille plastique de Coca-Cola vide, ustensile servant
habituellement à écoper le trimaran lors d'une séance de nettoyage.
Et voilà que Jocelin commence à s'asperger d'eau de mer, accroupi sur le flotteur, tout en évitant de
mettre un pied dans l'eau.

Je le regarde, interloqué puis lui dis, d'un air souriant: "hé bien, moi aussi, je vais me baigner. Par contre,
Toumb, tu pourrais mettre l'échelle à l'eau pour faciliter ma remontée sur le bateau". Je marche sur
le flotteur et plonge dans l'eau. Trente secondes plus tard, je remonte sur le bateau.


Se baigner parmi les requins, ce n'est quand même pas mon truc!



Les achats avant le départ pour la pêche itinérante sur plusieurs jours
Ce jour-là, on a pris un caddie, pas pour les denrées alimentaires à acheter car on prévoyait
de manger principalement du riz accompagné de poissons fraîchement pêchés, des fruits et légumes
achetés au gré des arrêts dans les villages côtiers.

Non, le caddie a été pris pour emmener les 10 bouteilles de 5 litres d'eau qui m'étaient nécessaires,
afin d'éviter une quelconque tourista. Et bien m'en a pris, je n'ai rien attrapé!

Mais, vous auriez vu les regards ébahis des clients dans le magasin, surtout que j'ai dévalisé presque tout le rayon.



Coin WC-douche: en chantant

Dans l'hôtel de Soalala, le coin WC-douche est commun. Aussi, quelle a été ma surprise
d'entendre un malgache chanter tout en se lavant dans ce lieu.

J'ai vite compris pourquoi: il n'y avait pas de loquet pour fermer la porte!



Carangue et Jocelin, héros de la journée

Jocelin et sa carangue
Le pêcheur Jocelin (à gauche) et sa carangue

Ce jour-là, comme d'habitude, pour la traîne, j'avais laissé plus de 100m de fil derrière le trimaran. Alors,
quand la carangue ignobilis (carangue GT) a mordu, je pensais l'avoir suffisamment fatiguée,
le temps du rembobinage, mais c'est sans compter cette force de la nature à l'état brut,
sans ce poisson fougueux, combatif et très musclé.

Alors, malgré toutes les précautions prises au moment de l'approche de la carangue près du bateau,
quand je l'ai vue passer à gauche puis à droite du gouvernail, je n'ai pu endiguer ses rushs.
Et, ce qui devait arriver arriva, la tresse s'est prise dans le gouvernail.

Ni une, ni deux: je vois alors courir Jocelin, de l'avant à l'arrière du bateau, et se jetter à l'eau en
s'accrochant au moteur (arrêté, of course), puis au gouvernail afin de libérer la tresse.

La carangue n'était alors qu'à 10 m de lui. De plus, d'autres poissons moins sympathiques pouvaient
aussi rôder dans le coin ... Mais, ceci nous a permis de sortir cette belle carangue.

Jocelin ne se jette jamais à l'eau pour se rafraîchir ... mais pour les beaux yeux d'une carangue, il ne dit pas non :)





Un peu de mathématique?

Quand, pour cause d'avarie du gouvernail, vous faites une rentrée tardive sur Majunga (23H) et que
vous voyez le phare salutaire, à l'horizon, il peut vous venir à l'idée,
en attendant d'arriver sur la terre ferme, de calculer l'angle que fait la surface de l'eau et avec
le haut du phare éclairé.
Angle= 0° "qu'est-ce qu'on est encore loin de Majunga"
Angle proche de PI/2: "Super, on arrive"

D'où la célèbre formule concoctée dans ces moments d'errance intellectuelle (d'autres auraient plutôt prié
pour arriver à bon port, le plus vite possible):
angle alpha = arctg(h / (d0 - Vt) où:
  • h est la hauteur du phare
  • d0 la distance initiale séparant le bateau du phare
  • V la vitesse moyenne du bateau
  • t le temps parcouru depuis le début (cad quand le bateau était à d0 du phare)

NB: Vous l'aviez, bien sûr, deviné , cette formule est une approximation car c'est sans compter
la rotondité de la terre ...

Vous aurez le schéma associé, prochainement



Le requin, la gaffe et Toumb

Quand on a vu le requin apparaître dans l'eau cristalline, Toumb a mis du temps pour préparer la gaffe
(1 mn parait interminable dans ces moments forts de lutte avec l'animal).

J'ai compris après pourquoi. Comme c'était un requin, il a, d'abord, confectionné une extension de gaffe,
dès fois que le requin ait l'idée de donner un coup de dents après le gaffage. Cette extension a été
faite avec 5 m de cordage enroulés autour du manche de la gaffe.



L'après-requin

Djeffa repos
Djeffa au repos, après son combat contre le requin (Madagascar)
Après ce rude combat avec le requin, le repos est bien mérité ...
mais toujours en action de pêche: sait-on jamais :

- un fil de nylon à l'orteil du pied
- un autre à la main
- les yeux au trois-quart fermés, voire complètement fermés.













Les 40 brochettes de zébus de Soalala

brochettes malgaches
Brochettes malgaches dans une gargote

Après plusieurs jours de repas uniquement à base de poissons, et même si les plats étaient savoureusement
cuisinés par l'équipe malgache, arrivé dans la seule bourgade de mon périple, je me suis vite attablé
dans une petite gargote ... pour manger 40 brochettes.

La serveuse comme William n'en reviennent pas encore.

Le pire, c'est que je les ai bien digérées!

Pour ma défense, elles étaient petites ...











Toumb, le nouveau Tarzan

Comment décharger un trimaran sur la Petite Plage de Majunga, plage battue pas les vagues? C'est très délicat!

Je n'ai toujours pas compris pourquoi, mais, tout à coup, je vois bondir Toumb sur le flotteur
en essayant de garder l'équilibre grâce à un cordage flottant au gré du vent.

Une belle vague arrive alors et hop! Toumb se retrouve suspendu en l'air au-dessus de la vague,
agrippé au cordage. Il ne manquait plus qu'il fasse le cri de Tarzan!

Qu'est-ce qu'on a bien rigolé!

Un voyage de pêche à Madagascar avec des guides malgaches
Une approche différente du voyage!